Alexandre Shiels / Le Devoir :

Deux ans après la saga du port pétrolier de TransCanada, le gouvernement Couillard annonce qu’il souhaite développer une zone industrialo-portuaire à Cacouna. Il financera d’ailleurs le plan d’élaboration de ce projet, qui s’implantera dans l’habitat critique du béluga du Saint-Laurent. Par voie de communiqué, le ministre responsable de la Stratégie maritime libérale, Jean D’Amour, a fait savoir mardi que le gouvernement compte favoriser le développement portuaire du secteur de Cacouna, où se trouve la pouponnière des bélugas, une espèce en voie de disparition.

Lire sur Le Devoir