AFP :

Des observations aériennes de la Grande Barrière ont révélé l’un des plus graves épisodes de blanchissement des coraux de cet écosystème australien unique, ont annoncé mardi des scientifiques. Après avoir survolé 520 récifs en avion ou en hélicoptère entre Cairns (nord-est de l’Australie) et le détroit de Torrès, qui sépare l’Australie de l’île de Nouvelle-Guinée, les chercheurs ont parlé d’un spectacle accablant.

Lire sur La Presse