Maryse Jobin / ICI Radio-Canada :

Des chefs et des communautés des Premières Nations au Canada font front commun pour s’opposer aux projets de pipelines qui augmenteront la production pétrolière à partir des sables bitumineux du nord de l’Alberta dans la région de Fort McMurray.

L’automne dernier plus d’une centaine de ces communautés signaient le Traité autochtone contre l’expansion des sables bitumineux.

Ce traité vise à faire reculer l’expansion du pipeline Trans Mountain de la société Kinder Morgan vers la ville de Burnaby en Colombie-Britannique sur la côte ouest du Canada.

Un projet dans lequel la banque canadienne TD est impliquée.

Un traité qui pourrait aussi freiner la construction du projet Keystone XL qui exporterait du pétrole albertain vers les États-Unis.

Keystone XL avait été abandonné par l’administration démocrate de Barack Obama mais a été ressuscité par le président républicain Donald Trump.

Écouter sur ICI Radio-Canada