AFP :

Le constructeur de moto américain Harley-Davidson va devoir payer une amende de 12 millions de dollars pour avoir vendu des accessoires qui rendent ses motos non conformes avec les normes antipollution, a indiqué le ministère de la Justice jeudi. Le ministère reproche à Harley d’avoir vendu quelque 340 000 «super-tuners» qui permettent d’accroitre les performances de ses motos, mais font qu’elles ne répondent plus aux normes de pollution imposées lors de leur homologation. Harley a également vendu directement 12 000 motos ainsi équipées entre 2006 et 2008. Outre les 12 millions de dollars d’amende, Harley-Davidson devra, comme mesure de compensation, également consacrer 3 millions de dollars au remplacement de vieux poêles à bois dans les collectivités locales aux États-Unis par des dispositifs moins polluants. Cette mesure entre dans le cadre d’un programme visant à réduire les émissions polluantes, quelle que soit leur source, a indiqué le ministère (DoJ). Le constructeur va racheter les «super-tuners» encore en vente et les détruire. Harley-Davidson a toutefois souligné dans un communiqué distinct que l’amende ne constituait pas une reconnaissance de culpabilité et souligné que son dispositif était destiné à être utilisé sur circuit.

Lire sur TVA Nouvelles