GES: le Québec peut-il rattraper son retard?

Alexandre Shields avec Karl Rettino-Parazelli / Le Devoir :Les environnementalistes ne partagent pas l’optimisme du ministre Heurtel

Le Québec continue d’accuser un sérieux retard dans l’atteinte de ses objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, selon ce qui se dégage de l’inventaire québécois publié vendredi. Le ministre David Heurtel demeure néanmoins confiant, tandis que les groupes environnementaux prédisent déjà l’échec du plan climatique de la province.

Les plus récentes données annuelles disponibles, soit celles de 2014, indiquent que les émissions de gaz à effet de serre (GES) du Québec ont atteint 82,1 millions de tonnes cette année-là. Cela représente une diminution d’à peine 8 % par rapport au niveau de 1990, alors que l’objectif de réduction pour 2020 est de 20 %.

Le bilan publié par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) démontre même que les émissions ont connu en 2014 une légère hausse par rapport à 2013. Cette année-là, les émissions atteignaient 81,2 millions de tonnes, en baisse de 8,6 % par rapport à 1990. Elles ont donc augmenté de 900 000 tonnes entre 2013 et 2014. (…)

Même son de cloche du côté de Greenpeace. « Il n’y a eu aucun changement majeur au Québec au cours des dernières années, notamment dans le secteur des transports », a souligné son porte-parole, Patrick Bonin. Qui plus est, des projets industriels comme la cimenterie de Port-Daniel et les projets pétroliers en Gaspésie risquent selon lui d’alourdir le bilan de GES. « À moins d’un changement radical, nous allons échouer lamentablement pour 2020, et il est encore plus improbable d’atteindre la cible de 2030. »

Lire sur Le Devoir

Communiqué MDDELCC : Le ministre David Heurtel rend publics les résultats de l’inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2014

Communiqué FCCQ : Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2014 : la participation des entreprises demeure essentielle

Communiqué QS : Le Québec ratera ses cibles climatiques pour 2020 – Manon Massé presse le premier ministre d’intervenir

L’actualité : Science-friction: comment Québec perd la guerre du climat

Harvey Mead : Gagner la guerre du climat, vraiment? Un treizième mythe à déboulonner

ICI Radio-Canada : Le dégel des champs au printemps contribuerait au réchauffement climatique

ICI Radio-Canada : Émissions polluantes : un système de plafonnement et d’échanges pour l’Atlantique?