AFP :

La hausse des températures sur la Terre s’accélère et « il est nécessaire de doubler, voire tripler les efforts » pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, ont alerté jeudi sept éminents climatologues. Ainsi, la température moyenne sur la planète pourrait grimper de 2 degrés Celsius par rapport à l’ère pré-industrielle dès 2050. L’objectif actuel des dirigeants mondiaux est de freiner la hausse du thermomètre mondial à 2 °C d’ici 2100 pour éviter les pires effets du changement climatique, comme une forte montée du niveau des océans et une plus grande fréquence des événements météorologiques extrêmes. Ces scientifiques tirent la sonnette d’alarme dans un communiqué de sept pages qui résume une nouvelle analyse détaillée intitulée La vérité sur le changement climatiquepubliée par l’organisme Universal Ecological Fund.

Lire sur Le Devoir

Climat: l’Union européenne tente une ratification accélérée de l’accord de Paris

AFP :

Les 28 se sont retrouvés vendredi à Bruxelles pour donner leur feu vert à une ratification accélérée par l’UE de l’accord de Paris contre le réchauffement climatique, qui se heurte encore aux craintes de certains pays sur la part précise de leur effort. L’Union européenne s’inquiète d’apparaître à la traîne sur ce front, notamment depuis que la Chine et les Etats-Unis, principaux pollueurs de la planète, ont ratifié l’accord mondial sur le climat, désormais proche d’une entrée en vigueur. D’où une procédure inédite, menée au pas de charge, pour ratifier l’accord de Paris, au nom de l’UE, sans attendre que chacun des 28 ne soit allé au bout de son processus national de ratification. « Il y a un accord profond aux objectifs de l’accord de Paris, il n’y a aucune dissension sur le fond », s’est félicitée vendredi la ministre française de l’Environnement, Ségolène Royal, réunie avec ses homologues européens à Bruxelles pour autoriser cette ratification.

Lire sur le Huffington Post