Martin Croteau / Journaliste, La Presse :

Le ministre de l’Environnement, David Heurtel, a mis en cause la véracité d’un rapport du gouvernement fédéral qui montre que le Québec piétine dans ses efforts pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES), hier. Un document qui confirme que l’extraction de pétrole et de gaz est la principale source de pollution au carbone du Canada. Québec a publié le mois dernier un rapport montrant que les émissions de GES de la province étaient restées à peu près inchangées entre 2012 et 2013. Le rapport fédéral rendu aux Nations unies hier révèle que la tendance s’est poursuivie en 2014. Le document évalue que les émissions québécoises étaient de 81,8 mégatonnes en 2012, de 82,9 mégatonnes en 2013 et de 82,7 mégatonnes encore en 2014. Depuis 2010, les émissions québécoises ont augmenté, selon l’inventaire fédéral, ce qui contredit les données du rapport québécois.

Lire sur La Presse