AFP :

WASHINGTON |  Les humains risquent de provoquer une extinction sans précédent sur Terre en chassant de manière excessive les grands animaux marins, tout en laissant proliférer les petits et donc de bouleverser durablement les écosystèmes océaniques, ont mis en garde des scientifiques. Pour leur étude publiée mercredi par la revue américaine Science, ils ont analysé les cinq grandes extinctions survenues sur la planète. Cette «sixième extinction», déjà engagée, est sans pareil à cause de la propension à chasser et à pêcher les plus grandes espèces marines comme la baleine bleue, le thon rouge ou le grand requin blanc.

Lire sur Le Journal de Montréal

Obama: «nous demandons trop à l’océan»

AFP :

Barack Obama a appelé jeudi à une mobilisation internationale vigoureuse et rapide en faveur des océans confrontés à de « nouvelles menaces », annonçant la création d’une réserve naturelle dans l’Atlantique pour protéger espèce et écosystèmes menacés. « Nous demandons beaucoup trop à l’océan en lui demandant de s’adapter à nous », a lancé le président américain. « Nous ne pouvons protéger véritablement notre planète sans le protéger ». Évoquant, entre autres, les pratiques de pêche non durables, il a insisté sur l’impérieuse nécessité de rendre l’océan plus résistant au changement climatique, qui a profondément modifié la vie sous-marine. « Nos océans nous nourrissent, nous protègent, régulent notre climat », a-t-il martelé lors d’un sommet (« 2016 Our Ocean Conference ») rassemblant quelque 90 pays, des scientifiques et des ONG.

Lire sur La Presse