Jean-François Deschênes / ICI Radio-Canada :

Aux Îles-de-la-Madeleine, Hydro-Québec confirme son intention de maintenir les 82 emplois, peu importe ce qui arrivera avec la centrale thermique qui alimente les insulaires en électricité. C’est l’un des éléments retenus des discussions de la Table d’échanges pour l’avenir énergétique des Îles-de-la-Madeleine, qui s’est réunie pour la première fois mardi.

La société d’État veut trouver une solution de rechange moins polluante que le mazout, qui alimente actuellement la centrale, car sa fin de vie est prévue dans moins de 20 ans. Le problème à l’avancement des discussions, c’était la réticence des Madelinots qui craignaient de perdre ces emplois qui génèrent 30 millions de dollars par année de retombées dans l’économie des Îles.

Lire sur ICI Radio-Canada