Patrick Bellerose / Huffington Post :

QUÉBEC – Hydro-Québec a réduit de plus de 20% le nombre d’employés affectés à la sécurité de ses installations, dont ses barrages, depuis cinq ans.

En effet, les effectifs de la direction principale – sécurité corporative (DPSC), le corps policier interne d’Hydro-Québec, sont passés de 440 en 2011 à 348 l’an dernier, selon des informations obtenues grâce à la loi d’accès à l’information. Le budget de la division a également été amputé de près de 5 millions$ durant la même période, passant de 68 millions$ à 63,2 millions$.

Il faut dire qu’Hydro-Québec a connu d’importantes compressions budgétaires au cours des dernières années, dont la suppression de 2000 postes à la suite du budget Marceau en 2013. Faut-il y voir un lien de cause à effet, la DPSC a mené 500 enquêtes de moins en 2015 qu’au cours des deux années précédentes, soit 2 504.

Lire sur le Huffington Post