François Desjarinds / Le Devoir :

La nouvelle loi qui oblige les services publics à utiliser des énergies renouvelables ouvre un marché pour la société d’État

Le gouverneur du Massachusetts a promulgué lundi la loi forçant les sociétés énergétiques de son État à acquérir une certaine quantité d’énergie renouvelable, un geste salué par Hydro-Québec dont le désir d’exporter plus de courant vers la Nouvelle-Angleterre n’est un secret pour personne. Une semaine après l’adoption du projet de loi H.4568 par l’Assemblée législative de l’État, le gouverneur Charlie Baker, qui parle depuis des mois d’importer de l’hydroélectricité pour atteindre les objectifs de réduction de gaz à effet de serre, a affirmé que les énergies renouvelables permettront de répondre aux besoins de façon« abordable, fiable et propre ». La loi obligera les services publics à se procurer 1200 MW d’énergie renouvelable comme l’hydroélectricité, l’éolien terrestre et l’énergie solaire, et jusqu’à 1600 MW d’énergie éolienne marine. Hydro-Québec voudra ainsi « collaborer sans tarder avec le Massachusetts à la mise en oeuvre de cette nouvelle loi et à l’élaboration de solutions conformes aux objectifs de l’État », a affirmé le président d’Hydro-Québec, Éric Martel.

Lire sur Le Devoir