François Desjardins / Journaliste, Le Devoir :

La société d’État se présente comme un joueur d’équipe pour la réalisation du projet Northern Pass Transmission.

Hydro-Québec met les bouchées doubles pour renforcer ses liens avec les États de la Nouvelle-Angleterre et de New York afin de s’assurer d’avoir des débouchés d’exportation pour son électricité, insiste le président de la société d’État. L’étude de crédits 2016-2017 organisée par la Commission parlementaire sur l’agriculture, les pêcheries, l’énergie et les ressources naturelles, qui a duré quatre heures, était une première pour Éric Martel, qui a répété plusieurs fois l’importance du marché américain dans le portefeuille de clients actuels et éventuels.

Lire sur Le Devoir