Anne Panasuk / Radio-Canada :

Les milliers de mètres cubes de bois qui s’empilent sur un chantier d’Hydro-Québec, à plus de 100 km au nord de l’embouchure de la rivière Romaine sur la Côte-Nord, viennent de trouver preneur.

Des montagnes de bois s’accumulent depuis trois ans, de quoi remplir 1500 camions semi-remorques.

Hydro-Québec avait donné des contrats de déboisement dans les futurs réservoirs et le bois coupé devait être transformé à l’usine de Rivière-Saint-Jean. Mais cette scierie a fermé lorsque le partenariat entre le géant forestier Remabec et les Innus a volé en éclats, laissant le bois coupé pourrir sur place.

Depuis, Hydro-Québec s’est entendu avec le Groupe Remabec pour lui vendre le bois qui sera acheminé à son usine de Port-Cartier, à plus de 300 km du chantier.

Lire sur Radio-Canada