Charles Lecavalier / Le Journal de Québec :

DAVOS, Suisse | Hydro-Québec envisage de se lancer dans l’énergie solaire pour construire des toits photovoltaïques au Québec, révèle le PDG de la société d’État lors d’une entrevue avec le Journal.

«Si c’est rentable, Hydro-Québec pourrait considérer créer une business pour faire du solaire. Ça veut-tu dire qu’on veut réinventer la roue? Non. On pourrait faire l’acquisition d’une boîte qui en fait déjà ailleurs pour venir s’implanter au Québec. Ça peut aussi être un partenariat. Mais on est en train de s’interroger», affirme le grand patron d’Hydro-Québec, Éric Martel, lors d’un entretien en marge du forum économique de Davos, où il rencontrait des PDG du secteur de l’énergie.

Ce dernier souligne qu’il y a à peine un an et demi, plusieurs croyaient que ce type de technologie ne serait pas utile au Québec étant donné les bas coûts de l’électricité. «Ça se développe tellement vite que ça devient réaliste de l’envisager», soutient-il.

Les analystes de l’entreprise soutiennent que le modèle d’autoproduction, soit des demeures qui produisent autant d’énergie qu’elles n’en consomment, pourrait arriver au Québec d’ici 2025 et risque de changer la donne dans le secteur de l’énergie.

La société d’État souhaite construire des toits photovoltaïques au Québec

Le Devoir : Hydro-Québec solaire!