Agence QMI :

(…) Le gouvernement fédéral a consenti un milliard de dollars à Terre-Neuve pour une nouvelle ligne qui va contourner le Québec et concurrencer vos marchés aux États-Unis. Comment vont les négociations avec Terre-Neuve ?

«C’est un dossier qui dure depuis plusieurs décennies. On aimerait s’entendre et améliorer le partenariat avec Terre-Neuve. Je crois profondément qu’on pourrait faire des choses ensemble qui seraient bénéfiques pour tout le monde.

Ça demeure un dossier difficile à faire avancer. Il y a clairement une croyance chez les Terre-Neuviens que le Québec a signé un contrat béton. C’est vrai qu’on a un très bon contrat. On est allé 17 fois en cour et on a toujours gagné. Je ne veux pas qu’on célèbre ça. On est prêt à discuter. Les Terre-Neuviens ont des projets, ils veulent exporter davantage, et il y a des choses qu’on pourrait regarder pour améliorer la situation. On ne veut pas rouvrir le contrat. Il y a d’autres choses qui pourraient être bénéfiques à tout le monde, comme travailler ensemble sur le marché ontarien.»

Lire sur Le Journal de Montréal