Hélène Baril / La Presse :

Hydro-Québec se cherche de nouvelles avenues de croissance à l’international, mais elle n’a pas renoncé à augmenter ses profits au Québec. Le nouveau président de la division Distribution d’Hydro-Québec, qui a pour mission de dénicher les occasions de croissance qui restent, en a trouvé.

« Le mazout, c’est un potentiel énorme pour nous », a illustré David Murray lors d’un entretien avec La Presse.

Hydro-Québec reprend donc l’offensive pour rallier à l’électricité ceux qui consomment encore du mazout pour le chauffage ou les procédés industriels. « Il y a 33 térawattheures à aller chercher sur 170 térawattheures [consommation annuelle d’électricité au Québec], c’est un potentiel énorme. »

David Murray vient de Bombardier, comme le PDG Éric Martel. Arrivé à la tête d’Hydro-Québec Distribution en septembre dernier, il a depuis fait le tour du Québec, grimpé dans des nacelles, descendu dans des souterrains. « Sur la route, quand je vois un camion, je débarque et je parle aux employés, ça traumatise ma conjointe », dit-il en rigolant.

Lire sur La Presse