Hélène Baril / La Presse :

Paralysée et sans le sou, Hydrocarbures Anticosti devra cesser ses activités vendredi et mettre à pied ses employés si le gouvernement du Québec continue de refuser de financer sa part des activités d’exploration dans l’île d’Anticosti. C’est la raison pour laquelle Pétrolia a réclamé hier une injonction contre Ressources Québec, le mandataire du gouvernement et Saint-Aubin, son partenaire dans la société en commandite Hydrocarbures Anticosti, pour qu’ils paient leur part des travaux comme ils se sont engagés à le faire. La requête sera entendue ce matin. Rien ne va plus dans la coentreprise dont le gouvernement du Québec est le principal actionnaire, et ce, depuis que le premier ministre Couillard s’est publiquement prononcé contre le projet pétrolier à la Conférence de Paris sur l’environnement en décembre 2015, affirme Pétrolia dans sa requête en injonction.

« Une seule conclusion s’impose : suite aux déclarations malheureuses et préjudiciables de l’honorable Couillard, Ressources Québec est devenu l’outil de neutralisation du projet. »

— La direction de Pétrolia

Lire sur La Presse

Hydrocarbures Anticosti S.E.C mis à SEC

Marc Durand / Pétrole de roche mère :
Anticosti: les deux pigeons dans l’affaire semblent avoir enfin compris: ils retiennent leurs versements. Pétrolia en colère poursuit donc les deux pigeons (ceux qui payaient la note): Investissement Québec (57%) et Maurel&Prom(43%). La part dans les dépenses pour Pétrolia et Corridor Ress. est à 0%. Ça sent la fin. La dernière étude de la Commission Géologique du Canada fournit une compilation des douze forages récents (2014 et 2015) qui ajouté aux données des vingt autres. Elle démontre sans l’ombre d’aucun doute que la rentabilité d’une telle aventure est inexistante (http://bit.ly/28SthXT). Ces données techniques peuvent sembler complexes au premier abord; je vous les résume donc ainsi:
Ajout :

La Cour ordonne à Pétrolia et Québec de négocier

Hélène Baril / La Presse :

Le juge Martin Castonguay a ordonné à Pétrolia et à ses partenaires dans Hydrocarbures Anticosti de tenter de régler leur différend par la négociation et leur a donné une semaine pour le faire, à défaut de quoi il tranchera. (…) Au terme d’une journée d’audition de la requête, il a été convenu que les actionnaires d’Hydrocarbures Anticosti, dont le gouvernement du Québec , fournissent à l’entreprise  les ressources financières suffisantes pour s’acquitter de ses obligations et payer ses employés durant les prochains jours.

Lire sur La Presse

Couillard réplique aux affirmations de Pétrolia

Charles Lecavallier / Le Journal de Montréal :

MUNICH | L’injonction de Pétrolia contre le gouvernement du Québec est basée sur des allégations fausses, estime Philippe Couillard. «Je dirais juste qu’on respecte le contrat à la lettre. Je leur laisse leurs allégations», a lancé le premier ministre mercredi lors d’une mêlée de presse à Munich, dans le cadre d’une mission diplomatique en Bavière.

Lire sur Le Journal de Montréal

Anticosti: Couillard réfute les allégations de Pétrolia

Alexander Robillard / La Presse Canadienne :

Ressources Québec, une filiale d’Investissement Québec, estime qu’il n’y a pas d’urgence à y aller de dépenses publiques importantes cette année, pendant que le ministère des Ressources naturelles révise sa politique sur l’énergie et les hydrocarbures. «À aucun moment, Ressources Québec n’a dit ne pas vouloir aller de l’avant avec le forage, a dit Marc-André Fabien. Ce que nous avons dit est qu’il est préférable d’attendre jusqu’en 2017, alors que nous en saurons plus sur les exigences du gouvernement.»

Lire sur La Presse