Hélène Ruel / La Nouvelle union :

Si les membres du comité citoyen Non aux gaz de schiste ont d’abord applaudi la résolution que venait d’adopter le conseil municipal de Victoriaville, ils ont toutefois manifesté de la déception quelques minutes plus tard lors de la période de questions. Ils auraient préféré que la Ville adopte un règlement plutôt qu’une résolution.

Ainsi, par résolution, la Ville réclame de la MRC d’Arthabaska une modification à son schéma d’aménagement afin d’exclure l’ensemble de son territoire aux activités d’exploitation, de production ou de stockage des hydrocarbures.

Par la même occasion, la Ville demande au ministère du Développement durable de protéger les sources d’eau potable en augmentant les périmètres de protection.

La Nouvelle union