Jean-Pierre Boisvert / L’Express :

POLITIQUE. Les élus ont jugé que le moment est venu de se positionner face au règlement déterminant le rayon de protection entre les sources d’eau potable et les opérations d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures sur le territoire drummondvillois.

Après maintes interventions de plusieurs citoyens lors de la période de questions au courant des derniers mois, un avis de motion (règlement no RV17-4854) a en effet été adopté à l’unanimité lundi dernier, de sorte qu’il sera proposé et sans doute approuvé lors de la prochaine assemblée le 8 mai prochain.

«J’ai toujours dit dans ce dossier-là que la Ville avait la même préoccupation que les gens qui se sont souvent exprimés ici depuis le mois d’août», a réitéré le maire Alexandre Cusson. «C’est au niveau de la stratégie que nous avions un différend. Nos réticences juridiques demeurent, mais, alors que s’amorce la révision du règlement sur la protection des sources d’eau potable, il nous apparaît approprié de marquer notre terrain. Nous voulons dire au gouvernement du Québec que nous sommes préoccupés par le développement des hydrocarbures et que l’on ne veut pas que ça vienne compromettre nos prises d’eau potable».

Lire sur L’Express