Charles Côté, Hélène Baril / La Presse :

Même si l’exploitation du pétrole et du gaz est difficilement conciliable avec ses objectifs en matière de réduction des gaz à effet de serre (GES), le Québec gagnerait à exploiter ses hydrocarbures, estime le rapport de l’Évaluation environnementale stratégique rendu public hier par le gouvernement. Le document propose neuf recommandations pour exploiter le pétrole d’Anticosti, une projet auquel s’oppose Nature Québec. Le Québec devrait ouvrir la porte à l’exploitation des hydrocarbures en milieu terrestre et dans le golfe du Saint-Laurent, à condition de réformer complètement les lois qui encadrent actuellement cette activité.

Lire sur La Presse