Régys Caron / Le Journal de Montréal :

Les députés du Parti québécois demandent au gouvernement Couillard de protéger les eaux de la Gaspésie contre la convoitise des entreprises gazières et pétrolières, au même titre qu’il entend protéger l’île d’Anticosti. Le moratoire imposé depuis 2009 interdisant l’exploration pétrolière et gazière dans les baies de Gaspé et des Chaleurs pourrait prendre fin avec le projet de loi 106 devant encadrer l’exploitation des hydrocarbures, ont signalé les députés Alain Therrien, Gaétan Lelièvre et Sylvain Roy, à l’occasion d’un point de presse. «On a peur que ce projet de loi-là fasse en sorte que la baie des Chaleurs et la baie de Gaspé deviennent un bar ouvert pour l’exploration des hydrocarbures», a déclaré le député Alain Therrien. Au premier ministre Philippe Couillard qui a déclaré à plusieurs reprises vouloir protéger l’île Anticosti contre l’exploitation du pétrole et du gaz, les élus péquistes lui demandent d’avoir la même préoccupation pour les eaux gaspésiennes. «Le premier ministre parle de beauté naturelle quand il parle d’Anticosti. Moi je vous dis que cette définition s’applique à la Gaspésie», a plaidé M. Therrien.

Lire sur Le Journal de Montréal