Rebecca Martel / Journaliste, ICI Radio-Canada :

Le projet hydroélectrique de Muskrat Falls au Labrador devait être une source de fierté et de prospérité pour l’Atlantique. Mais après plus de trois ans, les travaux connaissent leur lot de problèmes. Le projet comprend un barrage hydroélectrique sur le fleuve Churchill et plus de 1500 km de ligne de transmission pour acheminer l’hydroélectricité à Terre-Neuve, puis en Nouvelle-Écosse et enfin en Nouvelle-Angleterre. C’était le rêve de l’ancien premier ministre Danny Williams : vendre de l’électricité aux Américains sans passer par le Québec.

Lire sur ICI Radio-Canada