Pierre-Marc Durivage / Journaliste, La Presse :

Hyundai ambitionne de devenir le deuxième constructeur de véhicules verts au monde d’ici 2020. Le groupe coréen concède humblement le premier rang à Toyota, mais avec le lancement de 26 véhicules électriques, hybrides et hybrides branchables au cours des quatre prochaines années, il entend dépasser tous ses autres concurrents. Selon Lee Ki-sang, vice-président de l’Eco Technology Center du groupe Hyundai, le constructeur n’a pas d’autre choix que de s’investir à fond dans l’électrification de ses véhicules.

Lire sur La Presse