François Desjardins / Le Devoir :

Le ministère de l’Environnement consultera les citoyens sur une dérogation demandée par la municipalité pour la réalisation d’un projet d’éoliennes destinées à rendre les Madelinots moins dépendants des hydrocarbures

Le projet éolien des îles de la Madeleine, qui s’est récemment retrouvé entre les mains du ministère de l’Environnement, pourrait véritablement servir de « vitrine technologique », car il permettrait de réduire le rôle joué par la centrale au diesel qui alimente l’archipel, croit le maire de la municipalité. Selon Jonathan Lapierre, le projet, plutôt méconnu du grand public, recevra une« attention particulière » dans la mesure où toutes les manières d’améliorer le bilan énergétique des Îles permettront de s’éloigner de ce qui est actuellement une dépendance totale aux hydrocarbures. Chaque année, la centrale consomme pas moins de 40 millions de litres de mazout.

Lire sur Le Devoir