Baptiste Ricard-Châtelain / Le Soleil :

(Québec) Membre citoyenne du comité de vigilance créé par la Ville de Québec pour surveiller l’incinérateur à déchets municipal, Nicole Blouin ne croit plus à la volonté des élus de réduire la pollution crachée par les cheminées. Elle démissionne.

La septuagénaire représentait les habitants du Conseil de quartier Vieux-Limoilou depuis le début 2016. C’était un retour puisqu’elle a également siégé au comité de 2006 à 2012.

Elle n’a pas apprécié ce qu’elle a entendu en revenant au comité : «Je me suis rendu compte qu’il y a encore des problèmes de pollution.» Des relevés font état de taux trop élevés de furannes, dioxines et de mercure, déplore-t-elle.

Lire sur Le Soleil