Fanny Lévesque / Collaboration spéciale, Le Soleil :

(Sept-Îles) À l’heure où la débâcle du prix du fer malmène les plus grands, les joueurs miniers de la province remuent ciel et terre pour traverser la tempête. Mais est-ce que le Québec a ce qu’il faut pour rivaliser avec les géants de la planète en ces temps plus sombres? Regard sur l’industrie québécoise du fer. Les temps sont durs pour les producteurs de fer du Québec qui jonglent avec un prix de la tonne qui a dégringolé de 189 $US en 2011 à 37 $US en décembre. Le début de l’année a néanmoins amené une timide embellie, avec une tonne qui se négocie présentement autour de 50 $US.

Lire sur Le Soleil