Martine Lacroix, Montréal / Opinion, Le Devoir :

L’actrice Jane Fonda reprend du service. Après avoir défendu une quantité industrielle de causes, la voilà qui débarque au Canada afin de nous faire la leçon. La vedette américaine s’insurge, entre autres, contre les projets d’oléoducs relatifs aux sables bitumineux du gouvernement Trudeau. Certains se sont moqués de son militantisme sur notre sol.

Il faut pourtant reconnaître que la présence de stars attire davantage l’attention des médias que les simples quidams qui, comme moi, courent les manifs et vigiles armés de simples pancartes.

Même si elle n’habite pas ici, Mme Fonda a tout de même le droit de se jeter dans la mêlée. Vous qui condamnez son implication dans cet enjeu écologique, dites-vous bien que nous avons peu de chance de voir à nouveau surgir Jane près de chez nous au cours des prochains mois.

Lire sur Le Devoir