Julie Tremblay / ICI Radio-Canada :

Dans les années 70, Stephen Faulkner chantait Si j’avais un char, ça changerait ma vie… Près de 50 ans plus tard, c’est en circulant sans leur automobile qu’on propose aux gens de changer leur vie, l’espace d’une journée, en participant à la Journée sans voiture, qui se déroule un peu partout dans le monde. À Rimouski, un rassemblement a eu lieu ce jeudi matin à la place des Anciens combattants. Travailleurs et étudiants se sont joint à un cortège pour se rendre, à vélo, sur leurs lieux de travail ou à l’école. De son côté, l’Association des étudiants de l’UQAR occupe une centaine de cases de stationnement pour offrir un atelier vélo, distribuer de la nourriture et tenir un grand troc ouvert à tous. Une pétition pour l’ajout de supports à vélo dans les véhicules de transport en commun y sera aussi lancée.

Lire sur ICI Radio-Canada