Joane Bérubé / ICI Radio-Canada :

Junex pourrait bien être la première entreprise à lancer la production commerciale d’un puits de pétrole au Québec.

Toutes les espérances de Junex sont tournées vers la propriété Galt, près de Gaspé, dont l’essai de production de 221 jours du puits no 4 s’est terminé le 28 novembre dernier.

Le puits Galt no 4 a produit près de 18 000 barils au total, soit une production moyenne de 80 barils par jour.

C’est le plus important puits en termes de récupération de pétrole dans toute l’histoire du Québec.
–Peter Dorrins, président de Junex

Pour la compagnie, c’est un jalon important qui vient confirmer les données sismiques de très haute définition qui ont été effectuées en 2015. (…)

La demande d’exploitation, qui a été déposée en septembre, échappera selon toutes apparences au processus de consultation du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement, souligne Lise Chartrand, porte-parole du Comité ensemble pour un avenir durable du Grand Gaspé.

Même si le projet est situé en territoire non organisé, les impacts n’ont pas de frontières. S’il y a du transport par camion, il y aura des impacts pour l’ensemble du territoire de la Ville de Gaspé.
– Lise Chartrand, porte-parole du Comité ensemble pour un avenir durable du Grand Gaspé

L’intérêt potentiel de Junex pour le transport par train soulève aussi l’inquiétude.

Réunis en assemblée générale annuelle, mardi soir, les membres ne se sont pas prononcés contre le projet, mais souhaitent maintenant s’informer auprès de l’entreprise sur le projet pour en savoir plus sur l’envergure que cela prendra pour la région.

Lire sur ICI Radio-Canada