Simon-Pierre Savard-Tremblay / Le Journal de Montréal :

Cette annonce a suscité la grogne, et à juste titre. Je parle, bien évidemment, de la volonté d’Ottawa d’acheter l’oléoduc Trans Mountain pour être bien certain que le projet de la pétrolière américaine Kinder Morgan puisse voir le jour. 4,5 milliards de dollars, dont 900 millions venant des contribuables québécois. Aider une pétrolière en finançant à ce point son oléoduc, c’est moche, très moche.

Lire sur Le Journal de Montréal

Le Devoir : Le pari risqué du pipeline nationalisé

Le Soleil : L’incohérence de Justin Trudeau

Radio-Canada : Trans Mountain : opinions partagées chez les Autochtones

Le Monde : Le controversé oléoduc Trans Mountain nationalisé par le Canada