Joël-Denis Bellavance / La Presse :

(Ottawa) L’homme d’affaires Kevin O’Leary estime que la construction de l’oléoduc Énergie Est est essentielle pour assurer la prospérité économique du pays et mettre fin à la dépendance des provinces de l’Est à l’égard du pétrole venant de pays autoritaires comme l’Arabie saoudite. Il souhaite d’ailleurs rencontrer le premier ministre du Québec Philippe Couillard et le maire de Montréal Denis Coderre pour les convaincre des mérites de ce projet.

Dans une entrevue à La Presse, hier soir, le candidat à la direction du Parti conservateur a estimé que de tels projets sont nécessaires pour relancer une économie qui, selon lui, ne croît pas à la hauteur de son plein potentiel, soit autour de 3% par année, et pour assurer la pérennité des programmes sociaux importants comme la santé et l’éducation.

S’il devient chef du Parti conservateur le 27 mai, et s’il réussit à battre les libéraux de Justin Trudeau aux prochaines élections fédérales prévues en octobre 2019, M. O’Leary a l’intention de faire la vie dure à quiconque s’opposera à des projets créateurs d’emplois ou proposera des mesures qu’il juge néfastes pour l’économie, comme une taxe sur le carbone.

Lire sur La Presse

Note écoQuébec Info : Le Québec n’importe pas de pétrole de l’Arabie saoudite, tel que démontré par le graphique du rapport sur l’état de l’énergie au Québec publié par la Chaire de gestion du secteur de l’énergie des HEC.
(Lien vers le rapport)

graphique_importation_petrole_quebec_chaire-energie_hec