Alexandre Shields / Le Devoir :

Ce n’est pas encore l’invasion redoutée, mais l’inquiétude est bien réelle. Une carpe asiatique a été pêchée la semaine dernière dans le fleuve Saint-Laurent. Un seul poisson, certes, mais qui provient d’une espèce envahissante particulièrement prolifique qui a fait des ravages dans les cours d’eau américains depuis 20 ans. Et si elle s’implante au Québec, comme on l’appréhende, il sera pour ainsi dire impossible d’en venir à bout. C’est un pêcheur commercial qui pêchait dans le secteur de Contrecoeur qui a capturé cette carpe de roseau, l’une des quatre espèces de carpes asiatiques qui a envahi plusieurs cours des deux côtés de la frontière au cours des dernières années. Un poisson de plus d’un mètre de longueur, pour un poids qui dépassait les 60 livres.

Lire sur Le Devoir