Miguel Tremblay :

Le président pète sa coche parce que les Québécois bloquent la construction de l’oléoduc Énergie Est.