ICI Radio-Canada :

La coccinelle asiatique a trouvé le moyen de survivre à nos hivers froids en s’invitant dans nos maisons. Même si elle pose un problème écologique, elle est un bel exemple d’adaptation. Bien qu’il ait besoin d’un abri et de vêtements, l’humain aussi a trouvé des moyens de s’adapter au froid. Boucar Diouf aborde les sujets avec deux biologistes et reçoit en prestation musicale Flávia Nascimento. Conrad Cloutier est professeur de biologie à l’Université Laval. Son champ d’expertise est la biologie et l’écologie des insectes prédateurs et parasitoïdes. La coccinelle asiatique a été introduite aux États-Unis dans les années 1970 et 1980 pour lutter contre les pucerons qui ravageaient les plantations d’amandiers. Aujourd’hui, la bestiole a proliféré et est montée vers le nord. D’alliée, elle est devenue envahissante.

Lire sur ICI Radio-Canada