ICI Radio-Canada avec AFP :

La hausse de la température de l’eau entraîne le pire épisode de blanchiment de la Grande barrière de corail, en Australie. Une étude démontre que 93 % de ce trésor aquatique, inscrit au patrimoine de l’Humanité, a subi une décoloration, signe de dépérissement. Des chercheurs de l’Université James Cook de Townsville, dans l’État du Queensland, en Australie, ont effectué des observations aériennes qui démontrent que seulement 7 % de la Grande barrière de corail a échappé au blanchissement.