La Presse Canadienne :

Encore cette année, après la période de Pâques, la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) de Montréal devra héberger des centaines de lapins qui auront été abandonnés par leurs propriétaires. De nombreuses personnes profitent de la période de Pâques pour acheter un lapin comme animal de compagnie pour leurs enfants, sans trop savoir comment s’en occuper. Ils les abandonnent ensuite dans des refuges, soit parce que leur décision était trop impulsive ou parce qu’ils étaient mal informés sur les soins que ces animaux nécessitent.

Lire sur Le Devoir