ICI Radio-Canada :

La grève des taxis à Québec a permis de réaliser que l’absence de transport en commun entre l’aéroport Jean-Lesage et le centre-ville peut représenter un casse-tête pour les voyageurs. Québec est la seule capitale canadienne de plus de 500 000 habitants qui n’offre pas de service d’autobus.

Au début octobre, des centaines de voyageurs ont été pris en otage à l’aéroport lors de la grève de l’industrie du taxi. Cette situation a été particulièrement problématique à l’auberge de jeunesse de Québec, la plus achalandée au pays avec plus de 40 000 visiteurs annuellement.

Le 5 octobre, un employé a dû se porter volontaire pour transporter les voyageurs à l’aéroport. Quand il n’y a pas grève, l’auberge propose à ses clients de partager des taxis pour économiser de l’argent, faute de transport par autobus.

La course pour l’aéroport coûte 35 $, soit 13 $ de plus que le prix d’une nuit en dortoir, explique le président du conseil d’administration Yannick Fortier.

C’est un peu aberrant, c’est surprenant pour un voyageur de payer plus cher pour se déplacer jusque dans nos murs que de passer la nuit.

– Yannick Fortier, président du conseil d’administration de l’Auberge internationale de Québec HI
Ajout :

L’absence de transport en commun à l’aéroport « nuit à l’image de Québec », dit Shoiry

ICI Radio-Canada :

Le chef de l’opposition de la Ville de Québec, Paul Shoiry, trouve inacceptable l’absence de transport en commun entre l’aéroport Jean-Lesage et le centre-ville de Québec. Alors que le Réseau de transport de la capitale (RTC) considère que la demande est insuffisante pour desservir l’aéroport, M. Shoiry estime que cette lacune donne une mauvaise image à la capitale nationale.

Québec est la seule capitale canadienne de plus de 500 000 habitants qui n’offre pas de service de transport en commun depuis l’aéroport. Le RTC estime qu’une telle offre de transport ne serait pas rentable.

Cet argument ne convainc pas le chef de l’opposition à l’Hôtel de Ville de Québec.

Lire sur ICI Radio-Canada

Desserte de l’aéroport Jean-Lesage : la direction dit vouloir trouver une solution avec le RTC

Olivier Lemieux / ICI Radio-Canada : 

L’aéroport Jean-Lesage tend la main au Réseau de transport de la Capitale (RTC) pour trouver un moyen d’offrir une option de transport en commun aux voyageurs. L’aéroport affirme militer pour la bonification des parcours du RTC depuis au moins 10 ans. « Quand je vois des gens marcher sur la route de l’aéroport avec leurs valises, honnêtement, je trouve ça déplorable », lance le directeur des communications de l’aéroport international Jean-Lesage au bout du fil.

Mathieu Claise n’a rien manqué du débat entourant le manque de moyens de transport pour se rendre et quitter l’aéroport de Québec. La sortie commune des présidents de la Chambre de commerce et du Centre des congrès de Québec en faveur d’une meilleure desserte de l’aéroport a le potentiel de faire bouger les choses, selon lui.

Lire sur ICI Radio-Canada