Alexandre Shields / Le Devoir :

Près de quatre ans après la tragédie de Lac-Mégantic, le gouvernement du Québec vient de mandater le BAPE pour qu’il mène une « consultation » sur le projet de la voie ferrée de contournement. Selon les plans actuels, cette voie pourrait ne voir le jour qu’en 2023, soit 10 ans après le drame qui a coûté la vie à 47 personnes.

Selon ce qu’a annoncé le ministre de l’Environnement David Heurtel par voie de communiqué mercredi, le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) aura deux mois pour « tenir une consultation sur les options possibles pour le réaménagement de la voie ferrée ».

Ce mandat « offrira à la population des municipalités concernées l’occasion de se faire entendre sur les options à l’étude, soit le statu quo, le statu quo amélioré et trois options de tracé d’une voie de contournement ». Elle pourra également s’exprimer sur l’option à privilégier.

Selon ce qu’a précisé le cabinet du ministre Heurtel, le rapport qui sera produit s’ajoutera à l’étude de faisabilité déjà commandée.

Lire sur Le Devoir

L’actualité : Réaménagement de la voie ferrée à Lac-Mégantic: une consultation sera tenue

Le Journal de Montréal : Lac-Mégantic: le BAPE lance une consultation sur une voie de contournement