Pierre-Paul Biron / Journal de Montréal :

Les au revoir et les baisers soufflés étaient dans l’air sur les quais de la Garde côtière hier pour le grand départ de l’Amundsen, qui a pris le large pour une mission scientifique de 125 jours dans l’Arctique afin d’évaluer les effets du réchauffement climatique. Le navire a quitté Québec avec 80 personnes à son bord, dont 42 scientifiques du programme GreenEdge. Ce sont eux qui utiliseront les laboratoires du brise-glace lors des six premières semaines de l’expédition pour étudier le phytoplancton des eaux arctiques.

Lire sur Le Journal de Montréal 

Le Soleil : En route pour le Grand Nord!