AFP :

Si les émissions de gaz à effet de serre gardaient leur rythme actuel, le recul de la calotte antarctique pourrait à lui seul faire monter les mers d’un mètre d’ici 2100, doublant quasiment les précédentes estimations globales d’élévation des eaux, pointe une étude parue dans Nature mercredi. À plus long terme, cette montée liée à la seule Antarctique pourrait frôler les 15 m d’ici 2500. «Ce pourrait être un désastre pour de nombreuses villes à basse altitude», souligne Robert DeConto, de l’Université du Massachusetts à Amherst, co-auteur de l’étude avec David Pollard de la l’Université d’État de Pennsylvanie.

Lire sur La Presse

Nature : Antarctic model raises prospect of unstoppable ice collapse