Bob Weber / Le Soleil :

L’Arctique est sur le point de déclencher des bouleversements majeurs sur les plans social et environnemental, signale une étude du conseil des huit nations en bordure du pôle Nord.

Selon ce rapport international, la région s’apprête à atteindre 19 points de non-retour, passant de l’absence de glace marine durant la saison estivale à l’apparition progressive d’arbustes et même d’arbres à travers la toundra.

La résilience de la planète entière se décidera en Arctique, indique Martin Sommerkorn, l’un des auteurs de l’étude.

M. Sommerkorn, qui oeuvre également au sein du Fonds mondial pour la nature, affirme que le document de 240 pages est le premier à résumer l’ensemble des menaces auxquelles l’Arctique fait face – ainsi que leur probabilité de se réaliser et leurs éventuelles répercussions.

Certains de ces points de bascule, comme la disparition de la calotte polaire du Groenland et des courants océaniques qui dictent le climat en Europe, pourraient être évités si le réchauffement planétaire est contenu en deçà de 2 degrés Celsius.

Lire sur Le Soleil