AFP :

Actuellement suspendu, le programme de lutte contre le réchauffement climatique de Barack Obama joue son avenir à quitte ou double devant la justice mardi à Washington, lors d’une audience exceptionnelle aux enjeux faramineux. Pour le président américain, il s’agit ni plus ni moins de la survie de sa mesure phare de lutte contre les gaz à effet de serre, qu’il voulait exemplaire dans son bilan de deux mandats à la Maison-Blanche. Le 9 février, la Cour suprême des États-Unis avait bloqué dans un coup de théâtre l’application de ce «Clean Power Plan» (Projet pour une énergie propre), jetant une ombre sur l’accord international de Paris signé deux mois plus tôt et suscitant des inquiétudes tout autour de la planète. Les neuf sages de la plus haute juridiction américaine ne s’étaient pas prononcés sur le fond, laissant cette tâche à un autre tribunal. C’est précisément ce que doit faire mardi la Cour d’appel fédérale de Washington, une instance généralement considérée comme venant juste après la Cour suprême en prestige.

Lire sur La Presse