Catherine Mathis / ICI Radio-Canada :

On a souvent entendu parler des possibles liens entre l’utilisation du téléphone cellulaire et l’incidence du cancer du cerveau. Eh bien une nouvelle étude longitudinale australienne menée pendant 30 ans ne trouve aucune corrélation entre ces deux éléments. L’étude, dirigée par 4 chercheurs de l’Université de Sydney, a observé le cas de 34 000 hommes et femmes qui ont reçu un diagnostic de cancer du cerveau entre 1982 et 2012. Ils ont cherché à faire des parallèles avec les données nationales liées à l’utilisation du téléphone cellulaire entre 1987 et 2012 (1987 correspond à l’année de l’introduction du cellulaire en Australie).

Lire sur ICI Radio-Canada