Jean-François Cliche / Le Soleil :

(Montréal) Exploiter ou non le pétrole québécois? Construire ou non un nouveau pipeline? Malgré toute l’encre qu’elles ont fait couler, ce sont là des questions «très marginales», estime l’expert des questions énergétiques des HEC, Pierre-Olivier Pineau, pour qui le noeud du problème reste la consommation de pétrole, et non son transport ou son exploitation. En fait, dit-il, un éventuel pétrole québécois pourrait même se révéler «plus responsable» que celui d’autres sources, à cause du système de plafonnement et d’échange contraignant dont la Belle Province s’est dotée.

Lire sur Le Soleil