Pauline Gravel / Le Devoir :

Des sous-produits d’antibiotiques présents en abondance dans le lisier contaminent les sols agricoles et les eaux de drainage

Que deviennent les antibiotiques qui sont ajoutés à l’alimentation des porcs d’élevage ? L’équipe de Sébastien Sauvé, professeur en chimie environnementale à l’Université de Montréal, a découvert que les produits de la dégradation de ces antibiotiques sont présents à des concentrations largement supérieures à celles des antibiotiques eux-mêmes dans les sols et les eaux de drainage des champs sur lesquels on avait répandu du lisier de porc.

Lire sur Le Devoir