Annie Morin / Journaliste, Le Soleil :

(Québec) Il y a beaucoup d’accès publics au fleuve dans la région de Québec, mais la baignade demeure l’exception alors que de plus en plus de grandes villes du monde permettent à leurs citoyens de faire trempette dans un décor urbain. La Communauté métropolitaine de Québec vient de rendre public un rapport d’une cinquantaine de pages sur les accès publics au fleuve de la région de Québec qui servira à planifier le projet de trame verte et bleue.

Lire sur Le Soleil

Rapport de la CMQ : Portrait sur les accès publics au fleuve Saint-Laurent