AFP :

Le fonds de pension public norvégien, le plus gros fonds souverain au monde, a banni 52 entreprises liées au charbon, a annoncé jeudi la Banque de Norvège, signe du rôle croissant des investisseurs dans la lutte contre le changement climatique. En juin, quelques mois avant la conférence de Paris sur le climat, le Parlement norvégien avait décidé que le fonds devrait se désengager des compagnies minières ou des groupes d’énergie pour lesquels le charbon représente plus de 30 % du chiffre d’affaires ou de l’activité. La mesure est entrée en vigueur le 1er février.

Lire sur La Presse