Alexander Shields / Journaliste, Le Devoir :

Selon le « pire scénario vraisemblable » élaboré par TransCanada et présenté jeudi soir au BAPE, son pipeline Énergie Est pourrait déverser plus de 3,6 millions de litres de pétrole dans une rivière du Québec en cas de rupture du tuyau. Ce volume équivaut à 36 fois la quantité de pétrole déversé dans la rivière Chaudière à la suite de la tragédie de Lac-Mégantic.

Lire sur Le Devoir

Lire également sur ICI Radio-Canada

Lire également sur Le Soleil