Martin Lasalle / Journaliste, Le Devoir :

L’Europe et l’Asie en tête de peloton, le Québec s’active progressivement. Selon le Global Footprint Network, la Terre met une année et demie à régénérer les ressources que l’activité humaine consomme en une seule année. Devant cette empreinte écologique déficitaire et les phénomènes perturbateurs qui en découlent, plusieurs pays et organisations internationales cherchent à favoriser un mode de production qui limitera de manière radicale le gaspillage des matières premières et des sources d’énergies non renouvelables.

Lire sur Le Devoir

Le Devoir : Pour en finir (ou presque) avec le gaspillage