Alexandre Shields / Le Devoir :

La question des changements climatiques a été complètement évacuée de la première déclaration commune entre le gouvernement Trudeau et le gouvernement Trump. Un changement de ton majeur par rapport aux relations canado-américaines de l’ère Obama.

La déclaration publiée lundi dans le cadre de la première rencontre entre le président américain et le premier ministre canadien compte une section consacrée à la « sécurité énergétique » et à l’« environnement ». Mais l’enjeu climatique, pourtant considéré comme incontournable à l’échelle internationale, n’y est pas mentionné.

climat_trudeau_trump_pf

Tout au plus les deux pays se disent-ils « impatients de mettre à profit nos nombreux secteurs de coopération environnementale, particulièrement le long de notre frontière et des Grands Lacs […] ». Ottawa et Washington soulignent aussi leur désir de « collaborer » dans le but « d’améliorer la qualité de l’air et de l’eau ».

Cet accent mis sur « la qualité de l’air et de l’eau » est une formule employée par le gouvernement de Donald Trump, qui l’a notamment inscrite dans le « plan énergétique » publié sur le site de la Maison-Blanche dès son entrée en fonction, le 20 janvier. C’est aussi dans le cadre de ce plan que le nouveau président a officialisé son intention d’éliminer le plan climatique de Barack Obama.

Lire sur Le Devoir

L’actualité : Trump et Trudeau ont évité d’aborder la question des changements climatiques

ICI Radio-Canada : ALENA : Brad Wall satisfait de la rencontre entre Justin Trudeau et Donald Trump